Chacun suppose que le montant de ses impôts locaux est exact, car inscrit sur des avis d'imposition émis par les Services Fiscaux.

La somme demandée n'est pas nécessairement le reflet de la réalité, mais la résultante des informations détenues par le cadastre.

La taxe foncière a comme base, la valeur locative cadastrale.

Notre expérience acquise sur le terrain démontre sans conteste que les renseignements détenus par les services fiscaux sont fréquemment incorrects.

Par exemple : déclaration erronée du contribuable, mauvaises interprétations des personnes devant enregistrer le dossier, omission de certaines tolérances :

La fiscalité foncière manque de transparence et de lisibilité pour les contribuables.

Le but est de clarifier cette fiscalité et d'étudier la justesse de vos taxes foncières et d'habitation.